LE DOMAINE2018-12-21T17:23:46+00:00

LE BEL ENDORMI

Le domaine

Dissimulé sur les terrasses de l’Ouvèze, terroir renommé des Garrigues de Vacqueyras, le Château Bois d’Arlène est un domaine viticole d’une vingtaine d’hectares d’un seul tenant.
Il est composé de 7 hectares de CRU AOC Vacqueyras, 2 hectares d’IGP Vaucluse, et la surface restante se compose d’une prairie, d’une chêneraie, d’une amanderaie, d’un étang, d’une bergerie et d’un château provençal. La propriété, ancienne terre agricole des Papes en Avignon, forme ainsi un paysage équilibré et harmonieux. Cette riche diversité donne, à nos yeux, beaucoup de charme à ce lieu, et c’est elle qui nous a donné l’envie de continuer à en écrire l’histoire pour que les générations futures puissent en profiter. A travers nos vins, c’est notre amour pour cet environnement unique que nous souhaitons partager avec vous.

UN TERRITOIRE VIEUX DE VIII SIÈCLES

L’histoire du domaine

Sarrians et Vacqueyras sont d’anciennes terres du comtat Venaissin, territoire des papes depuis 1274, jusqu’au rattachement à la France en 1791. Les terrasses de l’Ouvèze, où se trouve les terroirs des Garrigues, ont été utilisées comme terres agricoles exploitées par la papauté d’Avignon du 13eme Siècle au 19eme Siècle. On y cultiva la vigne, comme aujourd’hui, mais également du blé, qui permit de diversifier la production, notamment à la suite des attaques de Phylloxera, qui ravagèrent la vigne en Europe de 1865 à 1920. Dès le début du 20eme siècle, la vigne est redevenue l’activité principale de la région. Sur le domaine, ce sont les vestiges de la Bergerie, aujourd’hui reconstruite à l’identique, qui rappellent cette période de forte activité agricole et pastorale.

chateau, bois, vins, vignoble, viticole, domaine

UNE BÂTISSE PROVENÇALE

Le château

Le Château Bernusset, devenu Château Bois d’Arlène en 2013, est une bâtisse provençale datant de 1840. Situé sur la plus haute terrasse du domaine, il surplombe l’étang, tout en se dissimulant dans une forêt de pins et de chênes. La propriété est bordée d’un parc majestueux, où s’épanouissent platanes, chênes et tilleuls centenaires autour d’un ancien lavoir. Jadis, la bâtisse fût l’un des hauts lieux de fêtes, de partage et de prestige pour les habitants de la région. Les anciens racontent que de somptueuses cérémonies y étaient régulièrement organisées, avec des balades en carrosses et de grandes tablées, des évènements où tous les habitants des alentours étaient conviés.

L’ACTIVITÉ VITICOLE

La bergerie

Bien plus ancienne que le Château, datant du 13eme siècle, la bergerie était le lieu principal d’activité sur la propriété. Il pourrait bien s’agir de la bâtisse la plus ancienne construite sur les terrasses de L’Ouvèze. A la fois habitation et bâtiment agricole, elle regroupait en son sein l’essentiel des besoins pour le travail des terres, ainsi que pour la transhumance estivale de la plaine vers les dentelles de Montmirail. C’est dans ces mûrs remplis d’histoire que nous avons choisi de construire notre cave et notre chai. Ils seront situés dans l’ancienne étable creusée sous le niveau de la terre. Les vins bénéficieront ainsi naturellement d’une température basse et stable toute l’année. Le caveau profitera de la situation idéale de la Bergerie au centre du domaine.

vacqueyras, aoc, biologique, vins
viticole, vignoble, vins

UN COIN DE NATURE

L’étang

Parmi le vignoble des Garrigues, aux sols majoritairement argilo-calcaires à galets roulés, exposés à un ensoleillement intensif, à un risque élevé de sécheresse et au mistral, le Château Bois d’Arlène possède un atout de charme : son étang. Classé en zone humide protégée, il abrite une faune et une flore unique : oiseaux migrateurs, canards colverts et grenouilles y cohabitent pour notre plus grand bonheur. L’étang apporte également une fraicheur et une humidité nécessaire au bon développement de la vigne et du raisin. De plus, la présence de la faune, sécurisée en réserve de chasse protégée, pérennise le cercle vertueux de la si précieuse et nécessaire biodiversité.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR…

Ceux qui font revivre le domaine

Cliquez ici